Le théâtre de l'étonnement


 

L'idée de l'art et l'esprit dans lequel nous travaillons

 L’Art avec un grand A est bien plus vrai et plus simple que l’abstraction intellectuelle brumeuse, les spéculations financières et politiques qui souvent l’entoure.

La création existe en chacun de nous, elle est notre "enfant" intérieur, notre "coquin". Elle est notre capacité à agir sur le monde et à rester éveillé.

Pour nous, la création est avant tout un acte de « jeu » ou de « je ».  c'est-à-dire la mise à distance « de soi »,  pour se placer au service de l’objet (spectacle, sculpture, écriture...) tel un marionnettiste met sa voix et son corps au service de sa marionnette.

La création a le génie du mensonge, du faux, de la farce, du fictif, de l'incorrect, de la poésie... c'est par ce biais qu'elle permet à l’invisible et à l’indicible de devenir visible et dicible.

Ce n'est pas que toutes les vérités ne soient pas bonnes à dire mais elles sont souvent difficiles à entendre. Et pour accepter certaines vérités, l'humour, en est un moyen délicat.

 

Notre théâtre est celui de l'étonnement.

La fabrication du rire est un art qui me passionne depuis de nombreuses années, il est la plus belle des alchimies. Issu de la fusion des contraires, le rire surprend l'esprit et le sort de sa zone de confort.Tendrement provocateur, il permet d’accéder à une poésie vive, pétillante sans mièvreries.

 

Le rire, sous sa forme bienveillante, unit acteurs et spectateurs, nous libère, élève nos consciences, enlève nos peurs, et par là, déstabilise tous les pouvoirs.

Est-ce pour cela que depuis toujours les humoristes, les caricaturistes sont menacés et assassinés?

Face à une société de contrôle de plus en plus présente et à l'heure ou la liberté d'expression est mise à mal, il est bon de continuer à fabriquer du rire.

 

Inspirées par P. Etaix, J. Miro, A. Einstein, Boris Vian, A. Gaudí, Karl Valentin, J. Yanne, A. Calder, J. PrévertP. Desproges … et par toutes les personnalités inconnues qui travaillent dans un esprit enfantin et curieux, nous prônons un art ludique, ingénieux et poétiquement incorrect.

 

 Épidémie grippe coronavirus

A propos des décisions

du gouvernement Français

d’interdire aux théâtres d'ouvrir

et aux comédiens de travailler

 

A force que le gouvernement essaye de sauver des vies, il va y avoir beaucoup de morts et beaucoup de misère.

 

En tant qu’intervenante en gestion du stress, je suis outrée, scandalisée voir même scandoutré, de l'attitude des médias et des journalistes pendant cette crise.

Le stress, la culpabilité, le chantage émotionnel qu'ils ont infligé à la population est juste une honte.

 

HONTE AUX MÉDIAS QUI TERRORISENT LA POPULATION

et aux politiques sanitaires LIBERTICIDES misent en place

ILS DEVRONT RENDENT DES COMPTES

Ohé, le peuple, on se réveille, il va faire tout noir...

Retrouver nos coronacréations

 " Je ne fais ni de l'Art pour l'Art, ni de l'Art contre l'Art. Je suis pour l'Art, mais pour l'art qui n'a rien à voir avec l'Art, car l'art a tout à voir avec la vie."

Robert RAUSCHENBERG

 

   "L'auteur doit céder la parole à son œuvre."

Friedrich NIETZSCHE

 

  " L'art n'a pas de sens s'il perd ses valeurs fondamentales : spiritualité et contestation."

Michel RAGON

 



 

Contact

contact@art-symbolon.com