lES ATELIERS ART-SYMBOLON

  • Développer son imaginaire

L’école, le monde du travail, la société, estiment et évaluent la connaissance mais trop rarement l’imagination. 

Valoriser l’imagination et la créativité c’est s’ancrer dans le présent pour changer le monde. L’imagination développe la curiosité, l’expérimentation, le droit à l’erreur, l’esprit critique… elle créé l’étonnement, l’admiration et le sourire chez l’autre. Oui, penser, rêver, être curieux, cela s’apprend. La connaissance est un outil formidable, l’imagination en est un autre bien plus puissant.

Faisons-nous confiance, rêvons ! 

  • Replacer le corps au centre de toute créativité

Dès l’enfance notre corps est malmené, son énergie souvent coupée au profit du "tout cérébral". Le corps est le point de départ de toute création, la clef terrestre de notre imaginaire, l’outil magique par excellence. Dans toutes nos interventions, qu’elles soient plastiques ou théâtrales, nous veillons à lui rendre sa place, sa puissance, sa drôlerie, sa grâce et son intelligence.

  • Mettre son regard à distance pour accéder à l’humour, la joie, la poésie... 

Ne pas tout prendre aux premiers degrés évite bien des colères, des violences, des grossièretés… Le rire est un outil de défense politique, sociale et un moyen de libérer les tensions. Il donne de la distance par rapport à la réalité, ce qui est très utile pour supporter la réalité quand elle s’assombrit.

C’est donc avec humour que nous construisons et intervenons dans nos ateliers car refuser de s’insérer dans les évidences cela s’apprend aussi.

 

 

 

Odile Roig - Plasticienne à la MDA N° R710625

Agrée éducation Nationale.

 "L’imagination représente tout. C’est un aperçu du futur de votre vie.

L’imagination est bien plus importante que la connaissance. "

Albert Einstein

"Moi, c'est mon corps qui pense. Il est plus intelligent que mon cerveau.

Il ressent plus finement, plus complètement que mon cerveau.

Toute ma peau a une âme." 

Colette

"Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple."

Jacques Prévert